17.28EUR

Les Russes. De Gorbatchev à Poutine
[220026481X]

Les Russes. De Gorbatchev à Poutine
En 1985, l'arrivée de Mikhaïl Gorbatchev au pouvoir ne tarde pas à bouleverser le régime soviétique établi. A l'origine soucieux de réformer le pays pour en enrayer le déclin économique, le Secrétaire Général du PCUS se lance peu à peu dans une révolution politique et sociale autant que culturelle. Glasnost et perestroïka sont à l'ordre du jour ; le pouvoir s'engage dans une remise en cause du fonctionnement socialiste de l'économie, s'oriente vers l'abolition du rôle dirigeant du Parti communiste et accorde à une société civile avide de changements des libertés inédites. Mais les réalisations ne sont pas à la hauteur des espoirs initiaux. En quelques années à peine, en butte à des difficultés croissantes, le régime soviétique implose, faisant place à une Fédération de Russie dont les contours politiques, géographiques et mentaux, fragiles, ne lui permettent pas d'échapper à une profonde crise identitaire. Qu'en est-il aujourd'hui, vingt ans après les débuts de la perestroïka ? Quel bilan peut-on dresser des deux décennies écoulées ? En quoi la Russie actuelle, modelée par les présidences successives de Boris Eltsine et de Vladimir Poutine, diffère-t-elle de l'Union soviétique de 1985 sur le plan politique, institutionnel et économique ? La société russe a-t-elle elle-même véritablement changé ? Quels sont les comportements, les aspirations et les valeurs dans lesquels les Russes se reconnaissent aujourd'hui ? C'est à l'ensemble de ces questions complexes que cet ouvrage se propose de répondre.

Biographie
Marie-Pierre Rey est professeur d'histoire russe et soviétique à l'Université de Paris I Panthéon Sorbonne et directrice du centre de recherches en Histoire des Slaves. Elle a notamment publié La Tentation de Rapprochement, France et URSS à l'heure de la détente, 1964-1974 (1991), De la Russie à l'Union soviétique, la construction de l'Empire, 1462-1953 (1994) et le Dilemme russe, la Russie et l'Europe occidentale d'Ivan le Terrible à Boris Eltsine (2002). Alain Blum est directeur du centre d'études du monde russe, soviétique et post-soviétique, directeur d'études à l'EHESS et directeur de recherches à l'INED. Il est l'auteur, entre autres, de Naître, vivre et mourir en URSS (1994) et L'Anarchie bureaucratique Statistique et pouvoir sous Staline (avec Martine Mespoulet 2003). Martine Mespoulet, docteur de l'EHESS en démographie et sciences sociales, est maître de conférences de sociologie à l'université d'Angers. Elle a publié Statistique et révolution en Russie. Un compromis impossible (1880-1930) (2001) et L'Anarchie bureaucratique. Statistique et pouvoir sous Staline (avec Alain Blum, 2003). Anne de Tinguy, chercheur au CNRS, rattachée au CERI (Centre d'Études et de Recherches internationales), est enseignante à l'Institut d'Études Politiques de Paris et à l'INALCO. Elle a notamment publié la Grande migration. La Russie et les Russes depuis l'ouverture du rideau de fer (2004). Gérard Wild est conseiller du directeur au CEPII et enseignant à l'Institut d'Études Politiques de Paris. Il a publié de nombreux ouvrages en collaboration parmi lesquels De l'URSS à la CEI douze États en quête d'identité (1997) et L'Europe post-communiste (dirigé par Dominique Colas, 2002)

Auteur(s) : Rey Marie-Pierre, Blum Alain, Mespoulet Martine, Tinguy Anne de, Wild Gérard
Editeur : ARMAND COLIN
Paru en mai 2005
238 pages.

Avis des clients
Nous acceptons :
vide
Partager un produit
Partager par Mail
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée




A partir de 49 euros!
(pour la France)