6.08EUR

Khayyâm Omar : Robâiyât. Les quatrains du sage Omar Khayyâm
[2742778287]

Khayyâm Omar : Robâiyât. Les quatrains du sage Omar Khayyâm
Parmi une myriade de grands auteurs dont l'œuvre compose le patrimoine culturel de l'Iran, Omar Khayyâm est l'un des plus populaires, en tout cas le poète persan le plus lu à travers le monde. Cette large audience, le sage de Nichâpour la doit d'abord au poète irlando-britannique Edward Fitzgerald, qui le premier, en 1859, en adaptant ingénieusement les Robâiyât en vers anglais, fut à l'origine de sa consécration en dehors de son pays natal. Elle tient ensuite au caractère toujours actuel et vivace des quatrains, dont maints aspects trouvent des échos dans la sensibilité de l'homme moderne. Cette édition, débarrassée de l'usuel cortège de vers apocryphes qui défigurent l'œuvre du poète, offre, d'après les manuscrits les plus anciens, une traduction neuve et originale en quatrains, qui transpose le rythme du texte original des Robâiyât. Une belle façon de redécouvrir et d'apprécier le rationalisme teinté de pessimisme de Khayyâm, son "indifférence à la foi et au doute" et ses vibrants appels au carpe diem.

La vie de Khayyam est entourée de mystère. Son nom complet est Ghiyath al-Din Abu'l-Fath Omar ibn Ibrahim Al-Nisaburi al-Khayyami. Né le 18 Mai 1048, mort le 4 Décembre 1131 en Nishapour, Perse (Iran) )connu sous le nom Al-Khayyami (ou Al-Khayyam) en arabe ça veut dire “ fabriquant de tentes” , les tentes étaient le principale commerce de son père Ibrahim

Malgré tout Al Khayyam était un remarquable mathématicien et astronome , en d’épis des difficultés qu’il décrivait dans cette citation, il a écrit plusieurs œuvres sur les Problèmes de l’Arithmétique, un livre sur la musique et un sur l’algèbre avant qu’il n’ait 25 ans.

En 1070 il déménagea à Samarkande en Ouzbékistan qui était l’une des vielles citées de l’Asie centrale. La bas Al Khayyam était appuyé par Abou Tahir, un important juriste de Samarkande, et ce ci lui permettait d’écrire son fameux livre sur l’algèbre sur, le traitement de la Démonstration des Problèmes d’Algèbre.

Ses poèmes sont appelés « Rubaïyat » (persan: رباعى [robā`i], pluriel [robā`iāt] ), ce qui signifie « Quatrains ». Il aurait prôné l'ivresse de Dieu, et se disait infidèle mais croyant. Au delà du premier degré hédoniste, les quatrains auraient donc selon ce commentateur une dimension mystique.

Les quatrains
Omar Khayyâm
Robâiyât - Les quatrains du sage Omar Khayyâm de Nichâpour et de ses épigones
Hassan Rezvanian (Traducteur)
Poche - Broché
Paru le: 20/08/2008
Editeur : Actes Sud Collection : Babel
ISBN : 978-2-7427-7828-7 EAN : 9782742778287
Nb. de pages : 205 pages
Dimensions : 11cm x 17,5cm x 1,3cm

Avis des clients
Nous acceptons :
vide
Partager un produit
Partager par Mail
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée