9.60EUR

Handke : Autour du Grand Tribunal (La Haye)
[2213616035]

Handke : Autour du Grand Tribunal (La Haye)
L'affaire Handke

Le 6 avril, « le Nouvel Observateur » dénonçait la présence de l'écrivain aux obsèques du dictateur serbe. Cet article, contesté par Peter Handke, a entraîné la déprogrammation d'une de ses pièces à la Comédie-Française. Explications «Le Nouvel Observateur » est mis en cause dans une pétition signée par les défenseurs du romancier et dramaturge Peter Handke (dans « le Monde » du 4 mai). Sous la rubrique « Sifflets », le journal avait reproché à Peter Handke sa présence à l'enterrement de Slobodan Milosevic, à Pozarevac, le 18 mars, cérémonie qui fut l'occasion d'une vaste manifestation politique d'hommage à la mémoire de l'ancien dictateur - un terme que l'écrivain récuse : «Non, Slobodan Milosevic n'était pas un dictateur », déclarait-il le 27 mars dans l'hebdomadaire allemand « Focus ».

Nous faisions notamment référence aux prises de position proserbes de l'écrivain autrichien lors du conflit qui a ensanglanté l'ex-Yougoslavie, positions qui tendaient à justifier la politique du président serbe.

Le 4 mai, lors de sa conférence de presse annuelle de présentation de la saison 2006-2007, Marcel Bozonnet a maintenu sa position, précisant qu'elle était «très personnelle», la présence de Peter Handke aux obsèques de Milosevic ayant été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase : «Dans un théâtre, a-t-il dit, on fait venir un homme à qui on peut serrer la main.» Reste que la décision «personnelle» de Marcel Bozonnet n'est pas anodine, qui engage un théâtre national, symbole de la culture française à l'étranger. Imagine-t-on la maison Gallimard retirer les livres de Handke de son catalogue pour les mêmes raisons ? Ce serait inadmissible. Le retrait de la pièce de Peter Handke du programme de la Comédie-Française l'est tout autant. Le Nouvel Observateur Droit de réponse « Je suis près de Milosevic » :

« Ce qui est vrai : j'ai prononcé le discours en «serbe» (ou serbo-croate) ! Et pour les lecteurs, je le traduis ici en français : «Pour cela je suis aujourd'hui présent, près de la Yougoslavie, près de la Serbie, près de Slobodan Milosevic.» " / Peter Handke

C'est en mars 1998 que Peter Handke s'est rendu pour la première fois à La Haye afin d'assister à quelques-unes des audiences du Tribunal pénal international consacré aux crimes commis dans l'ex Yougoslavie. Quatre ans plus tard il y est retourné à l'occasion de l'ouverture du procès de Slobodan Milosevic, puis six mois après, quand les journalistes et les équipes de télévision étaient passés à autre chose. Toutefois, Handke n'écrit pas ici en chroniqueur judiciaire, ce qui l'intéresse, c'est de débusquer la réalité qui se cache derrière les récits, ceux des témoins, par exemple, qu'il rencontre au hasard dans les différents hôtels autour du tribunal. Mais les images du procès l'interpellent aussi, où juges et procureur font figures de héros de séries policières télévisées. Et pourquoi les personnages borderline des romans de Chandler et de Hammett surgissent-ils alors dans son esprit ? C'est que, dans ces lectures d'adolescence, Peter Handke a entrevu l'incertitude qui entoure le coupable comme le justicier, et que la littérature a décidément quelque chose à dire sur cette affaire-là. Mais existe-t-il témoin plus suspect qu'un écrivain ?.

Autour du Grand Tribunal
Peter Handke
Broché
Paru le: 29/04/2003
Editeur : Fayard
ISBN : 2-213-61603-5 EAN : 9782213616032
Nb. de pages : 104 pages
Dimensions : 12cm x 18,5cm x 1cm

Né le 6 décembre 1942 à Griffen, village de Carinthie (Autriche) peuplé d'une forte minorité de Slovènes. Slovène par sa famille maternelle. A Berlin pendant la guerre. Retour à Griffen, en 1948, avec sa mère et sa soeur (souvent à pied sur de longues distances). Interne dans une institution dirigée par des bénédictins entre 1954 et 1959. A la ville (Klagenfurt), découvre la musique rock, Faulkner et Bernanos. Renvoyé de l'internat pour lectures interdites. Études de droit à Graz, se destine en principe au barreau. Premiers livres (Les Frelons, Bienvenue au conseil d'administration, Le Colporteur )et premières pièces de théâtre (Outrages au public, Prédictions, Introspection), publiées entre 1964 et 1966. Se rend à l'Université de Princeton en 1966, lors de la réunion annuelle du Groupe 47 et y dénonce le "Nouveau Réalisme" allemand. Le refus radical de l'usage préformé et préétabli de la langue est dès l'origine, au coeur de la méthode de l 'écrivain. Premier départ et installation à Paris en 1969. Suicide de sa mère en 1971. Écrit Le Malheur indifférent. Installé à Kronberg, aux environs de Francfort, écrit Les gens déraisonnables sont en voie de disparition en 1973. Inlassable arpenteur des villes et des campagnes, Paris, Salzbourg et leurs banlieues, Etats-Unis, Alaska, Yougoslavie, Slovénie ..., le voyage, le déplacement, la marche à pied rythment son existence et le développement de ses écrits : la migration, l'installation plus ou moins provisoire mais toujours fortement éprouvée, le départ, le "lent retour" (titre d'un livre de 1978 commencé lors d'un voyage au coeur des paysages originels de l'Alaska) vers le pays natal et son histoire, sa langue, compromises par le nazisme. Avait entrepris un long voyage à pied en Yougoslavie en 1987. Effectue un voyage dans la Serbie en guerre fin 1995 (le récit qu'il livre en plusieurs épisodes dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung soulève une vive polémique dans les médias européens - articles repris en deux volumes dont un traduit en français : Un voyage hivernal vers le Danube, la Save, la Morava et la Drina, Gallimard, 1966).
Vit aujourd'hui dans la banlieue-ouest de Paris.
Dit qu'il écrira peut-être une pièce de théâtre pour raconter toutes ses visions de la guerre, qu'il retournera peut-être en Bosnie, à Banja Lika, "la seule grande ville serbe de Bosnie" pour y travailler, y écrire...

Avis des clients
Nous acceptons :
vide
Partager un produit
Partager par Mail
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée




A partir de 49 euros!
(pour la France)